Chouette, c'est la rentrée !

Chouette, c’est la rentrée !
Finalement, l’été c’est bien, mais la rentrée c’est bien aussi ! Vous l’attendez maintenant avec impatience, tout comme nous ! Comme chaque année, nous vous avons préparé une petite sélection de nos coups de cœur, un petit tour d’horizon en attendant les prix d’automne. Vous découvrirez des destins exceptionnels et des romans familiaux, vous plongerez dans le Paris du XIXe siècle ou des années 80, vous essaierez de survivre en Afghanistan ou en Jamaïque … laissez-vous guider !

18,00

Rentrée Littéraire 2021
" Sans même s'en rendre compte, on marche vers ce qui nous rend vivant. "
Le premier roman de littérature générale d'Antoine Dole, alias Mr Tan, auteur de la série jeunesse phénomène Mortelle Adèle.
Sans le savoir, Camille et Jérémy marchent l'un vers l'autre depuis leur naissance. Devenus adultes, ils s'aiment sans parvenir à être heureux ensemble, Jérémy s'efforçant de cacher à Camille les ombres qui le hantent. Le jour où Camille lui confie le désir de porter leur enfant, Jérémy ne parvient plus à tenir debout face aux possibles sur le point de s'écrire. La perspective de devenir père convoque lentement toutes les morts, car comment donner la vie quand on peine soi-même à trouver sa place parmi les vivants ?
Retrouvez toute la Rentrée Littéraire Robert Laffont ici : http://rentreelitteraire.robertlaffont.com/


17,90

Il y a du Antoine Blondin chez Florent Oiseau, dont l'humeur vagabonde excelle à capter l'ironique poésie de l'ordinaire. Après Je vais m'y mettre, Paris-Venise et Les Magnolias,Les fruits tombent des arbres poursuit son exploration d'une condition humaine sauce cocktail, résolument oisive.
Est-ce la vie qui crée le hasard, ou l'inverse ?
Parce que son voisin, comme le fruit d'un arbre, est tombé raide mort à l'arrêt Popincourt, Pierre se retrouve à errer sur la ligne du bus 69. " Fantôme urbain ", comme il se définit lui-même, c'est un type plus très jeune et pas encore très vieux qui cherche des réponses dans de grands verres de lait glacé.
De laverie automatique en comptoir de bar kabyle, la liberté guide ses pas. Fumer des cigarettes avec les tapins de la rue Blondel, monter une mayonnaise pour une célèbre actrice sur le retour, appeler sa lle Trieste et se rappeler Venise... tout fait aventure quand on regarde bien et qu'on ne regrette rien.
Ne pas faire grand-chose : voilà l'extraordinaire.
------
"Attention, ce livre peut vous vous offrir des éclats de rire et vous dérober quelques larmes !" Le Bookstore, Biarritz
"Un roman d'une grande humanité où la fausse légèreté est dotée d'une rare profondeur. "
L'Impromptu, Paris


18,90

Pour éviter de devoir confier son frère à un orphelinat, Jack doit apprendre à survivre. A tout prix.
" C'est pour ces romans tout en émotions que je fais encore et toujours ce métier de libraire. Le fracas d'une histoire violente, d'une course effrénée, d'une tempête de haine de de secrets qui risque à tout moment d'emporter le trio inoubliable formé par Jack, Matty et la fascinante Ava. Le silence des non-dits, des absences, des mutismes absolus, pris dans la froideur d'une tempête qui semble perpétuelle, étouffant dans sa douceur glacée tous les êtres choyés. "
Jérôme Pitt, Le Furet du Nord, Lille
" Et je n'oublierai jamais cette scène si touchante quand Jack fredonne "What a wonderful world" à Matty afin qu'il s'endorme en douceur malgré les événements tragiques qu'ils viennent de vivre. J'ai relu la scène en me mettant la chanson en fond et, franchement, j'avais envie de pleurer. "
Frédéric Lassale, La femme Renard, Montauban
C'est l'hiver, quelque part dans l'Idaho. Le ciel est noir et il fait un froid à fendre les os.Jack, dix-sept ans, n'a plus d'espoir, plus d'avenir, personne sur qui compter. Hormis son petit frère Matty, pour lequel il serait prêt à se sacrifier. Depuis la mort de leur mère, leurs ressources sont de plus en plus réduites. Jack n'a plus le choix : pour éviter de devoir confier son frère à un orphelinat, il doit trouver l'argent sale qui a envoyé son père en prison.
Ava a le même âge. Sa vie n'est que solitude, secret, silence. Son père, qui lui a appris à n'aimer personne, à ne faire confiance à personne, est sur les traces du même butin que Jack. Quand le chemin des deux familles se croise, Ava doit faire face à un dilemme : garder les secrets de son père ou aider les deux frères à survivre...


Natacha Sadoun

Buchet-Chastel

15,00

Un accident. L'arrachement à Paul, l'absence et le manque.
Mais dans cette soudaine solitude, Marie commence à poser un regard nouveau sur le monde qui l'entoure et sur sa vie. Et bientôt sur Paul qu'elle découvre sous un autre jour ; il lui faut comprendre, partir sur les traces d'un passé.
Des rues de Paris aux paysages d'Italie.
Un cheminement intérieur qui crée les conditions d'une autre énigme.
L'Evanouissement de Marie est le premier roman de Natacha Sadoun.


Léa Chauvel-Levy

Éditions de l'Observatoire

18,00

Paris, 1920. Simone Rachel Kahn n'est encore qu'une jeune femme de 23 ans. Esprit libre, férue de littérature, de poésie et de philosophie, elle vagabonde dans le Paris d'après-guerre, à la recherche de quelque chose ou quelqu'un qui, enfin, pourrait la faire renaître. Entre la librairie d'Adrienne Monnier et le Lutetia, elle croise le chemin des Dadas qui l'irritent autant qu'ils l'intriguent. C'est alors qu'elle rencontre celui qui fera d'elle Simone Breton. L'auteur des Champs magnétiques n'est qu'un jeune artiste, déjà exalté, mais encore à la recherche de repères, de sa véritable voix. Il est sans-le-sou, après avoir déserté les bancs de l'école de médecine. Simone, elle, est promise à un autre. Et pourtant...   Dans un Paris bouillonnant, voguant entre les bureaux où se trament les numéros de Littérature et les réunions des Dadas -?d'Éluard à Aragon?-, les deux amants terribles apprendront à se connaître, se tester, s'apprivoiser. Elle sera sa muse. Il sera son échappatoire. Et ils devront se battre, contre leurs passions, leurs démons, leurs parents, pour pouvoir s'aimer, enfin.