Prix Mémorable 2018

Prix Mémorable 2018

Depuis maintenant onze ans, le groupement des libraires Initiales rend hommage au travail d’édition et de traduction grâce à son prix Mémorable. Cette distinction salue la réédition d’un-e auteur-e injustement oublié-e, d’un livre inédit ou de la traduction entièrement révisée d’une œuvre.

    La sélection :

     < 1234 > 
    Le livre des monstres

    Le livre des monstres

    De Juan Rodolfo Wilcock
    Traduit par Lise Chapuis
    Préface de Philippe Marczewski
    Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,00 €

    Les monstres nous entourent ou nous font face. On les aperçoit dans les reflets des vitrines, on les croise en n’osant pas les dévisager. Grotesques, sublimes, ils trimballent leur solitude et leurs rêves de banalité.

    Poursuivant le dessein de son ami Borges qui réunit en un livre fameux une cohorte d’êtres imaginaires, Rodolfo Wilcock, écrivain argentin devenu italien pour ses œuvres en prose, a assemblé un carrousel de ces créatures qui ont le don de stupéfier et de révéler ce qu’il y a de merveilleux dans la bizarrerie. Sans jamais cesser d’être inventif et provocateur, il nous incite néanmoins à nous interroger : et si cette mélancolie qui nous pousse parfois à l’isolement, séparés que nous sommes des autres, était notre part de monstrueux ?

    Parcourez sans trembler ce livre unique qui possède la beauté d’une galerie de miroirs glacés. Ou glaçants.

    Une empreinte sur la terre, Buru Quartet III

    Une empreinte sur la terre

    Buru Quartet III
    Toer, Pramoedya Ananta
    Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site

    « Dans la poche intérieure de ma veste, je transportais deux feuilles de papier méticuleusement pliées : mon diplôme de fin d’études secondaires et une convocation de la Stovia, l’école de médecine de Betawi. N’était-ce pas formidable ? »

    Voici Minke en homme neuf dans un monde nouveau : laissant derrière lui des heures douloureuses, il s’embarque pour la capitale des Indes néerlandaises et ses possibilités infinies. Mais on n’échappe ni à ses souvenirs ni à sa condition : pour entrer à la Stovia – la seule école supérieure autorisée aux Indonésiens par le code colonial –, il lui faut renoncer à ses vêtements européens, et marcher pieds nus…

    Ce désaveu sera le dernier. Minke, avec une poignée d’hommes et une femme exceptionnelle – Mei, professeur et activiste chinoise – passe à l’action : il crée un premier syndicat, une association pour l’éducation des masses, un journal indépendant en malais… Il n’est plus temps de comprendre le monde, mais de le changer !

    Après Le Monde des hommes et Enfant de toutes les nations, voici, avec Une empreinte sur la terre, le troisième volet du Buru Quartet, publié en français pour la première fois, directement traduit de l’indonésien. Fresque politique, roman d’initiation, d’amour et d’émancipation, le Buru Quartet est une incroyable machine romanesque – géniale, puissante et unique.

    Le Jeu d'échecs

    Le Jeu d'échecs

    De Édith Thomas
    Préface de Nicolas Chevassus-au-Louis
    Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site

    « Lorsque tu m'as demandé, Stevan, si je t'écrirais, je t'ai dit que je répondrais à tes lettres, mais que je ne t'écrirais plus la première. »

    Un soir que nous étions devant le feu, Claude me dit : « Si j’étais un homme, je t’épouserais. » Je m’entendis lui répondre : « Si j’étais un homme, je t’épouserais, mais pas si j’étais une femme. » Pourquoi ? « Parce que nous sommes dans le temps. Parce que nous ne pouvons pas nous défaire du temps et que nous ne pourrions rien construire ensemble de durable. Si tu étais un homme et que je fusse une femme, je ne pourrais pas accepter d’être définie par toi. » Il m’était douloureux de prononcer ces mots qui rompaient l’enchantement. Mais ce qui faisait le prix de notre rencontre, c’est qu’aucun mensonge ne pouvait se glisser entre nous, fût-ce au prix de notre déchirement.

    Dans ce Jeu d’échecs, publié pour la première fois en 1970, l’écrivain pratique une archéologie multiple, d’elle-même, de son époque et de sa psyché. L’alchimie entre sensibilité et intelligence à fleur de mots suscite le choc et le vertige.

    Édith Thomas fut de tous les combats du XXe siècle : la guerre d’Espagne, le communisme, la Résistance, l’Algérie. À l’inverse de Dominique Aury – dont elle fut l’amante – et de Simone de Beauvoir, sa discrétion l’a enfouie dans l’anonymat. Rééditer Le Jeu d’échecs lui rend enfin justice en mettant notamment en lumière sa parole prophétique quant à la lutte des femmes pour leur identité, leur indépendance, leurs droits…

    L'île au trésor (Nouvelle traduction)

    L'île au trésor (Nouvelle traduction)

    Stevenson, Robert Louis
    En stock, expédié demain En stock, expédié demain 19,90 €

    « Parfois l'île fourmillait de sauvages que nous combattions ; parfois elle était pleine de bêtes féroces lancées à nos trousses ; mais rien ne s'est jamais produit dans mes rêveries d'aussi étrange et tragique que nos véritables aventures. »

    Les léopards de Kafka

    Les léopards de Kafka

    De Moacyr Scliar
    Traduit par Philippe Poncet
    Postface de Alain Gluckstein
    Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site

    Dans une bourgade juive perdue -comme souvent -, Benjamin (dont le père, tailleur, espère que son fils deviendra rabbin) découvre, grâce à son ami Iossi, les œuvres de Marx, d'Engels et de Trotsky. Ils fondent une cellule révolutionnaire... Un jour, Iossi disparaît. Lorsqu'il revient, il avoue, à Benjamin, avoir rencontré Trotsky et ce dernier lui a confié une mission. Iossi malade, c'est Benjamin qui part "en mission", avec un peu d'argent, un billet de train, quelques consignes, des documents d'identité et une enveloppe. Et dans l'enveloppe, est mentionné le nom de l'homme qu'il faut rencontrer, un écrivain, ce dernier doit lui donner un texte, un message codé...
    Benjamin, dit le Raton, qui n'a jamais quitté son village, entame ce voyage aux moult péripéties. Arrivé à Prague, il s'aperçoit, désespéré, qu'il a perdu l'enveloppe. Il part alors à la recherche d'un écrivain dont il ne connaît même pas le nom...
    Un roman-fable humoristique et quasi historique de Moacyr Scliar, le plus new-yorkais des écrivains juifs latino-américains.

     < 1234 >