Vive la rentrée littéraire !

Rentrée littéraire 2020, nos coup de cœur!

C’est maintenant un rendez-vous incontournable dans votre librairie : nous avons la joie et le plaisir de vous présenter notre sélection de coups de cœur pour la rentrée littéraire. Plus que jamais, nous avons besoin de la littérature pour nous évader et découvrir de nouveaux horizons. Que ce soit en pleine nature ou en soi-même, dans un pays lointain ou à deux pas, hier, aujourd’hui ou même demain, les livres ont ce pouvoir de nous faire voyager instantanément en quelques chapitres.
Face à votre enthousiasme, nous avons décidé de renouveler votre prix des lecteurs Mots & Images : six titres à départager pour choisir quel auteur viendra vous rencontrer à la librairie !
Nous vous souhaitons de belles lectures !
Céline, Laetitia et Jessy

    La sélection :

    Suzuran / roman

    Suzuran / roman

    De Aki Shimazaki
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 15,00 €

    Dans une petite ville près de la mer du Japon, dominée par le sommet enneigé du mont Daisen, vit Anzu, une jeune femme qui élève seule son garçon. Divorcée, indépendante, d'une douceur inébranlable, elle semble imperméable aux vicissitudes de l'existence. Son arme secrète, c'est son art, son amour pour la poterie. Evoluant entre ses parents vieillissants, son ex-mari, son futur beau-frère, charmant, et sa soeur qui a tout pour être heureuse, sauf le bonheur d'être habitée par une passion, Anzu fait son chemin discrètement, habilement, résolument. Suzuran - du nom de cette fleur délicate au parfum entêtant qu'est le muguet - évoque ces boules à neige abritant de minuscules paysages : il suffit de les secouer pour que se lève la tempête...

    Louis veut partir

    Louis veut partir

    De Fortems David
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 18,00 €

    La neige recouvre tout mais pas les images. Pascal voudrait s’ouvrir la tête pour les prendre à mains nues et les jeter dans la Semoy, qu’elles s’enfoncent dans la vase, dans les algues vertes et gelées de la rivière. Il se dit que c’est peut-être ça que Louis a cherché à faire. Il a cherché à tout éteindre. À faire un noir. À fuir.

    Pascal, ouvrier dans une petite ville des Ardennes françaises, a toujours été fier de son fils Louis, un garçon calme et bon élève qui passe son temps dans les livres. Une passion presque obsessionnelle pour la littérature qui surprend dans leur entourage modeste. Tous deux mènent une vie tranquille, faite de silences complices. C’est du moins ce que pense Pascal jusqu’à ce que Louis soit retrouvé mort à la confluence de la Meuse et de la Semoy, où il a décidé de mettre fin à ses jours. Pourquoi un tel geste ? Que s’est-il passé ? Abasourdi et accablé, Pascal va peu à peu découvrir la vérité. Et bientôt, une évidence : son fils était pour lui un parfait inconnu.
    Premier roman incisif et sensible, Louis veut partir dissèque une relation manquée entre un père et son fils. Il fait saillir l’absence tragique de communication au sein d’une famille et le caractère implacable du déterminisme social.

    Sexy summer

    Sexy summer

    Alet, Mathilde
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 17,00 €

    Juliette souffre de la « maladie des ondes ». Raison de son déménagement au cœur d’une zone blanche de Belgique. Fille de la ville, que va-t-il lui arriver dans ces paysages plats et mornes où la violence couve autant que l’humanité ? L’étrangeté des campagnes belges forme le décor de ce roman âpre, l’histoire d’une jeune fille dont les rêves se heurtent à la difficulté de grandir.

    La fièvre

    La fièvre

    De Sébastien Spitzer
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 19,90 €

    Memphis, juillet 1878. En pleine rue, pris d’un mal fulgurant, un homme s’écroule et meurt. Il est la première victime d’une étrange maladie, qui va faire des milliers de morts en quelques jours.
    Anne Cook tient la maison close la plus luxueuse de la ville et l’homme qui vient de mourir sortait de son établissement. Keathing dirige le journal local. Raciste, proche du Ku Klux Klan, il découvre la fièvre qui sème la terreur et le chaos dans Memphis. Raphael T. Brown est un ancien esclave, qui se bat depuis des années pour que ses habitants reconnaissent son statut d’homme
    libre. Quand les premiers pillards débarquent, c’est lui qui, le premier, va prendre les armes et défendre cette ville qui ne voulait pas de lui.
    Trois personnages exceptionnels. Trois destins révélés par une même tragédie.
    Le troisième roman de Sébastien Spitzer se fonde sur un épisode méconnu de l’histoire américaine, une épidémie de fièvre jaune qui fit à la fin du XIXe siècle 20 000 morts dont 5 000 pour la seule ville de Memphis. Dans ce récit
    qui mêle faits réels et fiction romanesque, l’auteur de Ces rêves qu’on piétine, récompensé par le prix Stanislas, et de Le cœur battant du monde interroge, par delà le bien et le mal, les fondements de la morale et du racisme, dévoilant de surprenants héros autant que d’insoupçonnables lâches.

    Chavirer

    Chavirer

    De Lola Lafon
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 20,50 €

    1984. Cléo, treize ans, qui vit entre ses parents une existence modeste en banlieue parisienne, se voit un jour proposer d’obtenir une bourse, délivrée par une mystérieuse Fondation, pour réaliser son rêve : devenir danseuse de modern jazz. Mais c’est un piège, sexuel, monnayable, qui se referme sur elle et dans lequel elle va entraîner d’autres collégiennes.

    2019. Un fichier de photos est retrouvé sur le net, la police lance un appel à témoins à celles qui ont été victimes de la Fondation.

    Devenue danseuse, notamment sur les plateaux de Drucker dans les années 1990, Cléo comprend qu’un passé qui ne passe pas est revenu la chercher, et qu’il est temps d’affronter son double fardeau de victime et de coupable.

    Chavirer suit les diverses étapes du destin de Cléo à travers le regard de ceux qui l’ont connue tandis que son personnage se diffracte et se recompose à l’envi, à l’image de nos identités mutantes et des mystères qui les gouvernent.

    Revisitant les systèmes de prédation à l’aune de la fracture sociale et raciale, Lola Lafon propose ici une ardente méditation sur les impasses du pardon, tout en rendant hommage au monde de la variété populaire où le sourire est contractuel et les faux cils obligatoires, entre corps érotisé et corps souffrant, magie de la scène et coulisses des douleurs.