Vive la rentrée littéraire !

Rentrée littéraire 2020, nos coup de cœur!

C’est maintenant un rendez-vous incontournable dans votre librairie : nous avons la joie et le plaisir de vous présenter notre sélection de coups de cœur pour la rentrée littéraire. Plus que jamais, nous avons besoin de la littérature pour nous évader et découvrir de nouveaux horizons. Que ce soit en pleine nature ou en soi-même, dans un pays lointain ou à deux pas, hier, aujourd’hui ou même demain, les livres ont ce pouvoir de nous faire voyager instantanément en quelques chapitres.
Face à votre enthousiasme, nous avons décidé de renouveler votre prix des lecteurs Mots & Images : six titres à départager pour choisir quel auteur viendra vous rencontrer à la librairie !
Nous vous souhaitons de belles lectures !
Céline, Laetitia et Jessy

    La sélection :

    L'enfant loup

    L'enfant loup

    Vernier, Jean-Frédéric
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 16,00 €

    « Chaque nuit, je sortis plus longtemps que la nuit précédente.
    Un cri de bête, âpre, émouvant, me fit tourner la tête vers une colline gorgée de soleil. Je crus discerner une silhouette sur la colline. Ses contours se précisèrent. Il s’agissait d’un loup, dont la fourrure, plus blanche que neige, m’aveuglait. »

    Hiver 1966.
    Adrien et sa mère s’exilent aux confins du Bourbonnais. Déscolarisé, isolé avec une mère de plus en plus lointaine, l’enfant aspire à se raccrocher à quelque chose, à quelqu’un. Près du bois des « Morts-Vivants », un grand loup blanc rôde alentour et va se lier avec le garçon…
    Et si derrière ce conte contemporain se cachait un drame familial tristement ordinaire ?

    La race des orphelins

    La race des orphelins

    De Oscar Lalo
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 18,00 €

    "J’ai longtemps rêvé que l’histoire de ma naissance exhibe ses entrailles. Quelle que soit l’odeur qui en surgisse. La pire des puanteurs, c’est le silence. » Je m’appelle Hildegard Müller. Ceci est mon journal.
    Je m’appelle Hildegard Müller. En fait, je crois que je ne m'appelle pas.
    J'ai soixante-seize ans. Je sais à peine lire et écrire. Je devais être la gloire de l'humanité. J'en suis la lie.
    Qui est Hildegard Müller ? Le jour où il la rencontre, l’homme engagé pour écrire son journal comprend que sa vie est irracontable, mais vraie.
    J’ai besoin, avant de mourir, de dire à mes enfants d’où ils viennent, même s’ils viennent de nulle part.
    Oscar Lalo poursuit son hommage à la mémoire gênante, ignorée, insultée parfois, toujours inaccessible. Il nous plonge ici dans la solitude et la clandestinité d’un des secrets les mieux gardés de la Seconde Guerre mondiale.

    Les Graciées

    Les Graciées

    De Kiran Millwood Hargrave
    Traduit par Sarah Tardy
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 21,00 €

    1617, Vardø, au nord du cercle polaire, en Norvège. Maren Magnusdatter, vingt ans, regarde depuis le village la violente tempête qui s’abat sur la mer. Quarante pêcheurs, dont son frère et son père, gisent sur les rochers en contrebas, noyés. Ce sont les hommes de Vardø qui ont été ainsi décimés, et les femmes vont désormais devoir assurer seules leur survie.
    Trois ans plus tard, Absalom Cornet débarque d’Écosse. Cet homme sinistre y brûlait des sorcières. Il est accompagné de sa jeune épouse norvégienne, Ursa. Enivrée et terrifiée par l’autorité de son mari, elle se lie d’amitié avec Maren et découvre que les femmes peuvent être indépendantes. Absalom, lui, ne voit en Vardø qu’un endroit où Dieu n’a pas sa place, un endroit hanté par un puissant démon.
    Inspiré de faits réels, Les Graciées captive par sa prose, viscérale et immersive. Sous la plume de Kiran Millwood Hargrave, ce village de pêcheurs froid et boueux prend vie.

    Nickel Boys

    Nickel Boys

    De Colson Whitehead
    Traduit par Charles Recoursé
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 19,90 €

    Dans la Floride ségrégationniste des années 1960, le jeune Elwood Curtis prend très à cœur le message de paix de Martin Luther King. Prêt à intégrer l’université pour y faire de brillantes études, il voit s’évanouir ses rêves d’avenir lorsque, à la suite d’une erreur judiciaire, on l’envoie à la Nickel Academy, une maison de correction qui s’engage à faire des délinquants des « hommes honnêtes et honorables ». Sauf qu’il s’agit en réalité d’un endroit cauchemardesque, où les pensionnaires sont soumis aux pires sévices. Elwood trouve toutefois un allié précieux en la personne de Turner, avec qui il se lie d’amitié. Mais l’idéalisme de l’un et le scepticisme de l’autre auront des conséquences déchirantes.

    Prix Pulitzer 2020

    Couronné en 2017 par le prix Pulitzer pour Underdground Railroad puis en 2020 pour Nickel Boys, Colson Whitehead s’inscrit dans la lignée des rares romanciers distingués à deux reprises par cette prestigieuse récompense, à l’instar de William Faulkner et John Updike. S’inspirant de faits réels, il continue d’explorer l’inguérissable blessure raciale de l’Amérique et donne avec ce nouveau roman saisissant une sépulture littéraire à des centaines d’innocents, victimes de l’injustice du fait de leur couleur de peau.

    « Le roman de Colson Whitehead est une lecture nécessaire. Il détaille la façon dont les lois raciales ont anéanti des existences et montre que leurs effets se font sentir encore aujourd’hui. » Barack Obama

    Le Sel de tous les oublis

    Le Sel de tous les oublis

    De Yasmina Khadra
    En stock, expédié aujourd'hui En stock, expédié aujourd'hui 19,00 €

    Lorsqu’une femme claque la porte et s’en va, elle emporte le monde avec elle. Adem Naït-Gacem l’apprend à ses dépens. Ne supportant pas le vide laissé par le départ de son épouse, l’instituteur abandonne ses élèves et, tel un don Quichotte des temps modernes, livré aux vents contraires de l’errance, quitte tout pour partir sur les chemins. Des rencontres providentielles jalonnent sa route : nain en quête d’affection, musicien aveugle au chant prophétique, vieux briscards, galériens convalescents et simples d’esprit le renvoient constamment aux rédemptions en lesquelles il refuse de croire. Jusqu’au jour où il est rattrapé par ses vieux démons.
    À travers les pérégrinations d’un antihéros mélancolique, flanqué d’une galerie de personnages hors du commun, Yasmina Khadra nous offre une méditation sur la possession et la rupture, le déni et la méprise, et sur la place qu’occupent les femmes dans les mentalités obtuses.