Le Jour Ou Maman M A Presente Shakespeare
EAN13 : 9782212568660
ISBN :978-2-212-56866-0
Éditeur :Eyrolles
Date Parution :
Dimensions : 21 x 15 x 1 cm
Poids : 239 g

Le jour ou maman m a presente shakespeare

De

Vendu par Librairie Mots et Images (Guingamp 22200)

14.00€

Autre version disponible :

Ebook - Editions EyrollesEn stock9,99 €

Quand on a 10 ans, pas de papa mais une mère amoureuse de Shakespeare et que l'on s'attend à voir débarquer les huissiers d'un à l'autre, la vie n'est pas simple. Elle, comédienne de théâtre passionnée, fascine son fils qui découvre le monde et ses paradoxes avec toute la poésie de l'enfance. Avec leur voisines Sabrina, caissière de son état, et les comédiens Max, Lulu et Rita, ils forment une famille de coeur, aussi prompte à se fâcher qu'à se réconcilier.
Mais, un jour, la réalité des choses rattrape la joyeuse équipe. Et le petit garçon est séparé de sa mère. Comment, dès lors, avancer vers ses rêves ? En comprenant que, peut-être, l'essentiel n'est pas l'objectif, mais le chemin parcouru... Sur fond de crise des subprimes, Julien Aranda nous raconte la trajectoire enchantée d'une troupe de théâtre inoubliable.

L'auteur, Julien Aranda, ancien cadre dans une enseigne commerciale reconverti en auteur heureux, signe ici son troisième roman.

Julien Aranda (Auteur) a également contribué au livre...

Image manquante

Le sourire du clair de lune

Julien Aranda

Terra Nova

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Julien Aranda

1 Commentaire 4 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

4 étoiles

Par .

Un livre très agréable, qui fait du bien.
L’histoire est racontée par un enfant qui a 5 ans au début du livre et se termine alors qu’il entre en fac.
Son enfance est un délice malgré les difficultés passagères. Et le bonheur dans lequel il vit est dû à sa mère, actrice de théâtre éprise de Shakespeare et amoureuse des chansons de Brassens. La vie avec elle est une fête perpétuelle.
Le style est classique, pas spécialement élaboré, mais tout ça se lit d’un traite, le sourire aux lèvres.
J’ai particulièrement apprécié certains passages, poétiques comme celui de la lettre A collée sur la fenêtre qui, avec le déclin du soleil fait se succéder des mots : Amour, Amitié…..
Des passages amusants aussi, comme la gentille voisine, caissière qui nomme les objets par leur code-barres et dit « Bip » à la fin des phrases.
Et puis, outre l’amour maternel, il y a cette formidable amitié dans la troupe de théâtre qui est une deuxième famille.
Mais sous une apparence légère, bien des problèmes de société sont soulevés.
J’ai lu le début en trouvant ça gentillet, mais finalement le roman est beaucoup plus profond qu’il n’y paraît.
En tout cas ce fut un très bon moment de lecture, une fiction positive, et ça j’apprécie bien.