La Chambre des merveilles
EAN13 : 9782702162897
ISBN :978-2-7021-6289-7
Éditeur :Calmann-Lévy
Date Parution :
Collection :Littérature Française
Nombre de pages :272
Dimensions : 22 x 13 x 2 cm
Poids : 335 g
Langue : français

La Chambre des merveilles

De

Vendu par Librairie Mots et Images (Guingamp 22200)

17.90€

Autre version disponible :

Ebook - Éditions de l'épéeEn stock9,99 €

Inattendu, bouleversant et drôle,
le pari un peu fou d'une mère
qui tente de sortir son fils du coma
en réalisant chacun de ses rêves.
 

  Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère,  Thelma, qu’il est  amoureux pour la première fois, il voit bien  qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part,  fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion  le percute de plein fouet.

  Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas  d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis.  En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet  sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de  toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait  vivre au cours de sa vie.

  Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles,  elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures,  il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à  revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers  elle il aura vécu la vie dont il rêvait.

  Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on  a presque quarante ans…
 

 

 

« LE LIVRE QUI VOUS FERA

PLEURER DE BONHEUR. »

Bernard LEHUT, RTL

Coup de foudre partagé par le monde de l’édition à l’international,
ce premier roman de Julien Sandrel, 37 ans,
a déjà conquis plus de 20 pays avant même sa parution en France.

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par . (Librairie Mots et Images)

« Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais » dixit Oscar Wilde. Pour Thelma, c’est de l’espoir en perfusion qu’elle insuffle à son fils Louis dans le coma. Apprendre à vivre pour lui ou réapprendre à vivre pour elle, le bonheur quoiqu’il en soit ... Et ça fait du bien !