Nagori, La nostalgie de la saison qui vient de nous quitter
EAN13 : 9782818046616
ISBN :978-2-8180-4661-6
Éditeur :P.o.l.
Date Parution :
Collection :Fiction
Nombre de pages :144
Dimensions : 21 x 12 x 1 cm
Poids : 142 g
Langue : français

Nagori

La nostalgie de la saison qui vient de nous quitter

De

Autre version disponible :

Ebook - POL EditeurEn stock5,99 €

Nagori, littéralement «reste des vagues», qui signifie en japonais la nostalgie de la séparation, et surtout la saison qui vient de nous quitter. Le goût de nagori annonce déjà le départ imminent du fruit, jusqu'aux retrouvailles l'année
suivante, si on est encore en vie. On accompagne ce départ, on sent que le fruit, son goût, se sont dispersés dans notre propre corps. On reste un instant immobile, comme pour vérifier qu'en se quittant, on s'est aussi unis.

Ryoko Sekiguchi (Auteur) a également contribué aux livres...

La Voix sombre

La Voix sombre

Ryoko Sekiguchi

P.O.L.

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 10,00 €
EbookLa Voix sombre

La Voix sombre

Ryoko Sekiguchi

Pol Editeur

Disponible en quelques minutes ! 6,49 €
EbookLe Club des Gourmets et autres cuisines japonaises
Disponible en quelques minutes ! 9,49 €
EbookLe Club des Gourmets et autres cuisines japonaises
Disponible en quelques minutes ! 9,49 €
En savoir plus sur Ryoko Sekiguchi

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Mots de saison

5 étoiles

Par .

Ryoko Sekiguchi nous offre un magnifique petit livre sur la notion japonaise de _nagori_, ou nostalgie de la séparation, « de la saison qui vient de nous quitter ». En cuisine, en littérature, en histoire, chacun peut s’approprier cette idée culturelle et esthétique autant qu’émotionnelle.

**Une question de saison **

_Nagori_ appartient à la temporalité cyclique des saisons qui naissent, s’épanouissent, meurent et reviennent indéfiniment, et s’insère dans la temporalité linéaire de la naissance à la mort. Littéralement « empreinte des vagues », trace de ce qui est passé et périodique, _nagori_ se distingue de _hashiri_, « primeur », et de _sakari_, « pleine saison ». Le terme peut désigner un fruit ou un légume avant qu’il ne soit gâté, ayant cette maturité annonciatrice des saveurs de la saison nouvelle.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u