Grace l'intrépide
EAN13 : 9782072796487
ISBN :978-2-07-279648-7
Éditeur :Gallimard
Date Parution :
Collection :Hors série Littérature
Nombre de pages :160
Dimensions : 21 x 20 x 1 cm
Poids : 198 g
Langue : français

Grace l'intrépide

De

Autre version disponible :

Ebook - GallimardEn stock11,99 €

«Mystérieuse cette femme éclairée, cheveux, visage, cou, poitrine habillée d'un haut très décolleté ou seulement d'un soutien-gorge, suspendue dans l'image, légèrement surélevée car posée dans l'espace de l'habitacle de chaque camion. Succession de lucioles sur la Dark Road qu'ils n'ont pas appelée Route Sombre allez savoir pourquoi, et alors qu'elle a un nom
officiel cette Route de la Pyramide, succession de bustes de femmes, une Égypte dans le Bois tout près de chez moi, et moi, vous, qui n'en savons rien.» Ce premier roman, construit autour d'une enquête, est le fruit de cinq années de recherches. C'est le roman de Grace, prostituée nigériane du bois de Vincennes. Sa route d'exil à travers l'Afrique et la Méditerranée, l'enfer de son quotidien, l'organisation du proxénétisme, des filles entre elles, la violence, la peine, et pourtant la joie... Le parcours et la voix de cette jeune femme lumineuse, si courageuse, sont de ceux qui marquent définitivement nos consciences de citoyens et d'humains.
Longtemps productrice puis directrice artistique pour la télévision, Karine Miermont a aussi écrit et réalisé des documentaires avant de s'occuper d'une forêt dans les Vosges. Elle a publié un récit, L'année du chat, en 2014 aux Éditions du Seuil.

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par . (Librairie Mots et Images)

Un récit marquant, profond, mais trash...
C'est le parcours de Grace, qui rêvait d'un avenir meilleur
Une jeune fille parmi tant d'autres, prisonnière du cercle infernal de la traite humaine. Derrière l'histoire de cette jeune prostituée, c'est celle d'autres femmes et d'un continent: L'Afrique!
"La prostitution forcée, ça abîme, et pas seulement le corps, ça abîme tout l'être"

Louise, élève de seconde (Lycée Pavie)