La petite fille sur la banquise
EAN13 : 9782253257578
ISBN :978-2-253-25757-8
Éditeur :Le Livre de Poche
Date Parution :
Collection :Documents (LP 035340)
Nombre de pages :256
Dimensions : 18 x 11 x 1 cm
Poids : 140 g
Langue : français
Langue originale : français

La petite fille sur la banquise

De

« Elle ne sent pas les méduses s’immiscer en elle ce jour-là, elle ne sait pas qu’elles vont la déporter de sa route, l’attirer vers des profondeurs désertes et inhospitalières, entraver jusqu’au moindre de ses pas, la faire douter de ses poings, rétrécir année après année le monde qui l’entoure à une poche d’air sans issue.
Personne ne la prévient, personne ne lui explique, le monde s’est tu. »
Quand ses parents trouvent Adélaïde muette et en pleurs, elle ignore ce qui lui est arrivé. Ils l’emmènent au commissariat et portent plainte contre X pour attouchements sexuels. Elle grandit sans rien laisser paraître, le sourire aux lèvres. Des années de souffrance et de solitude, à se battre contre les méduses.
Vingt-trois ans après, elle reçoit un appel de la brigade des mineurs. Un suspect a été arrêté. Tout s’accélère.

Ce livre autobiographique torrentiel est d’une force réparatrice inouïe. Une écriture brillante et viscérale. Marine Landrot, Télérama.

Pas une once d’auto-complaisance, pas une once d’auto-apitoiement. Absolument formidable. François Busnel, La Grande Librairie.

Un style franc et poétique, et une vraie qualité de récit. Leïla Slimani, Le Monde des livres.

Adelaïde Bon (Auteur) a également contribué au livre...

La petite fille sur la banquise, récit
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,50 €
En savoir plus sur Adelaïde Bon

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par .

L’auteur mêle le « elle » et le « je »dans ce récit d’une grande intensité.
C’est un texte autobiographique qui commence lorsqu’elle a neuf ans et se fait violer dans l’escalier de son immeuble.
S’ensuit alors une vie brisée. Boulimie, angoisses, paniques, thérapies diverses….. Vie gâchée, vie salie à jamais.
C’est poignant, émouvant, désolant.
Adélaïde Bon se livre totalement, sans retenue.
Quand on pense au nombre d’enfants victimes de pédocriminels, on se dit que ce livre devrait être étudié par les policiers, les magistrats, les experts. toutes les personnes chargées de prendre en charge les enfants abusés.
L’auteur analyse de façon extraordinairement précise les étapes de destruction qui suivent le viol.
Les années passées à combattre, à se combattre.
Et tout cela dans un style excellent, avec une écriture qui percute.
Adelaïde Bon a certainement du beaucoup prendre sur elle-même pour produire ce livre remarquable qui, je pense pourra aider toutes les victimes de pédophiles.