EbookL'alibi
Éditeur :OXYMORON Éditions
Date Parution :
Langue : français

L'alibi

EAN13 : 9782373476804

• Fichier EPUB sans DRM [Aide]

• Fichier Mobipocket sans DRM [Aide]

• Lecture en ligne [Aide]

0.00€
L’inspecteur MICANEL alias l’ **inspecteur MIC** , jeune policier parisien
talentueux, est chargé d’enquêter sur l’assassinat d’un vieil homme riche
retrouvé étranglé au matin dans sa chambre.

Les premières constatations font état d’un meurtre crapuleux. Pour autant, l’
**inspecteur MIC** ne peut se départir d’une intuition qui lui souffle que la
scène de crime a été maquillée.

S’il ne s’agit pas d’un vol par opportunité qui a mal tourné, le seul suspect
à qui bénéficierait la disparition du notable est son neveu.

Mais celui-ci a un alibi parfait... trop ??

1 Commentaire 3 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

3 étoiles

Par .

Un vieil homme riche est assassiné chez lui. Homme sans histoire et promis encore à quelques belles années de vie, rien ne laissait supposer sa disparition si vite. L'inspecteur Mic, malgré les indices qui s'accumulent et qui assènent la théorie du cambrioleur surpris qui tue le propriétaire des lieux, ne peut se résoudre à cette version. Pour lui, le coupable est le neveu, seul héritier de la fortune, mais son alibi est en béton.

Alfred Mortier (1865-1937) est un journaliste et écrivain. Sa série sur l'inspecteur Micanel, dit Mic, débute par ce titre L'alibi et Alfred Mortier s'y présente comme le secrétaire du policier qui rédige le récit de ses aventures à l'aide des notes et dossiers d'icelui.

Comme pas mal de romans populaires de ce type dont je parle depuis quelques semaines, L'alibi est assez court et pourtant, à travers quelques phrases, l’auteur parvient à dresser le portrait psychologique de son héros, à grands traits certes : Mic s'appuie sur des faits, mais se fie à son intuition : "Au fond il y avait en ce policier, à côté du réaliste, un poète, un imaginatif disposé à nier la réalité. Mic était un hégélien sans le savoir. [...] A côté de la raison raisonnante, il y a la raison intuitive, et plus loin encore, plus au tréfonds de notre être, un instinct surprenant, qui crée des images informes aspirant à prendre forme. C'est cette espèce d'instinct qui, sans doute, avait dû fermenter en lui, sans que sa volonté consciente y fût pour rien."

Un peu plus complet que pas mal d'autres romans du genre, plus fouillé, plus travaillé. On se demande bien comment Mic réussira, car nul ne doute qu'il finira par gagner, à démonter le si bel alibi du neveu. On reste loin des cadors policiers de l'époque et d'avant, les plus connus, les stars qui vivent encore aujourd’hui, mais Mic est un flic qui gagne à être connu.