EbookLa Badine des fous, Prix découverte 2019 au Salon du livre 'Réyoné'
Éditeur :Editions du 20 décembre
Date Parution :
Langue : français

La Badine des fous

Prix découverte 2019 au Salon du livre "Réyoné"

EAN13 : 9791092429268

• Fichier EPUB avec Marquage en filigrane [Aide]

6.99€
Suivez le périple d'hommes et de femmes condamnés à l'esclavagisme sur l'Ile Bourbon.
1731. Le négrier La Badine jette l'ancre en baie de Saint-Denis. Dans ses cales, des hommes et des femmes originaires du Mozambique et destinés à la servitude sur les habitations de l'île Bourbon. Parmi eux, Natoumbé, Mayaté et trois autres survivants d'une traversée qui n'a laissé personne indemne, seront rapidement achetés par le sieur Grondaint, un colon établi à Sainte-Suzanne. Déracinés, dépossédés de leur identité, comment surmonteront-ils traumatismes et peur de l'inconnu ? Où trouveront-ils la force et le courage de continuer à vivre sur cette terre bourbonnaise ?
Embarquez dans un récit historique poignant qui fait apparaitre la folie de la traite négrière au XVIIIe siècle. Ce roman a obtenu le prix découverte "adulte" 2019 au salon du livre "Réyoné".
EXTRAIT
En s'imaginant son ami au milieu d'une marée d'enfants, un sourire apparu sur les lèvres de Mayarosa. Natoumbé et elle-même le considéraient à la façon d'un père. Jusqu'à aujourd'hui, il avait pourtant juré haut et fort qu'il refusait d'avoir des enfants, ces autres maillons des chaînes, qui seront des enfants d'esclaves. Puis esclaves à leur tour. Un enchaînement sans fin. L'idée d'être obligé de s'en débarrasser pour les soustraire aux fers l'exaspérait à chaque fois.
Lisait-elle dans ses pensées ? Rosemarie enchaîna d'un coup :
« Un philosophe, notre Joseph ! Devine ce qu'il m'a affirmé : les p'tits babas symbolisent l'espérance, il en faut pour garder l'envie de se réveiller le matin. Joseph a toujours été discret sur ses enfants restés dans son pays. A-t-il laissé une femme là-bas ?
— Je ne sais pas, maîtresse. Personne ne connaît sa vie d'avant. Joseph papote des heures sur la pluie ou le soleil. Mais il se referme comme un poing dès que l'on évoque son passé.
— Il est un peu comme toi, alors. Mais pour toi, je ne parlerai pas de poings. Toi, tu chantes quand la grisaille arrive, et ça s'entend. Et, j'ai remarqué, ton seau déborde quand tu crois que personne ne t'observe... »
Mayarosa baissa les yeux. Elle avait la sensation que Rosemarie déchirait son linge et la mettait à nu, qu'elle scrutait sur son visage les secrets qu'elle s'obstinait à oublier.
« Mais qu'y a-t-il, Mayarosa ? »
L'esclave gardait les paupières baissées.
Voulant dissiper la gêne qu'elle avait provoquée, Rosemarie continua de plus belle. Fidèle et Albert, les inséparables, elle les avait aperçus, ils sortaient du même logement et portaient deux sacs chargés de morceaux de cannes à sucre. Que manigançaient-ils ?
Mayarosa retenait son souffle. Sa maîtresse s'était incrustée dans leur cœur, leur vie, leur tête. Rien ne lui échappait.
CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
Conquise par la plume. Conquise par le récit. Conquise par les émotions et les messages forts véhiculés. Doux et enchanteur. J'ai hâte de découvrir d'autres pépites de Céline Huet. - Gaoulette, Babelio
À PROPOS DE L'AUTEUR
Née en 1963 à Saint-Pierre de La Réunion, comptable, Céline Huet a publié dès 1982 en poésie jusqu'en 2005 dans de nombreux recueils collectifs aux Éditions UDIR et aux Éditions K'A. Nombre de ses textes ont été mis en musique et chantés par le groupe Mascareignas, Joël Manglou, Dominique Mingui, Natacha Tortillard, Patricia Philippe, Judith Profil (Kaloune), Amélie Burtaire.

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.