Retour à Birkenau
EAN13 : 9782253101307
ISBN :978-2-253-10130-7
Éditeur :Le Livre de Poche
Date Parution :
Collection :Documents
Nombre de pages :96
Dimensions : 18 x 11 x 0 cm
Poids : 84 g
Langue : français
Langue originale : français

Retour à Birkenau

De

Arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit frère et son neveu, Ginette Kolinka est déportée à Birkenau. Elle sera la seule à en revenir. Dans ce convoi se trouvent deux jeunes filles dont elle deviendra l'amie – Simone Jacob et Marceline Rosenberg, plus tard Simone Veil et Marceline Loridan-Ivens.
Ginette Kolinka raconte ce qu'elle a vu et connu. Les coups, la faim, le froid. La haine. Le corps et la honte de la nudité. Les toilettes de ciment et de terre battue. La cruauté. Parfois, la fraternité. La robe que lui offrit Simone et qui la sauva. Aujourd'hui, dans toutes les classes de France, et à Birkenau, où elle retourne avec des élèves, Ginette Kolinka témoigne et se demande encore comment elle a pu survivre à « ça ».

Une voix simple, humaine, unique. Elle.

Un récit poignant du quotidien dans les camps, mais aussi de l’après, du retour. Lire.

Bref, cru, bouleversant. Le Monde - L’Époque.

Ginette Kolinka (Auteur) a également contribué aux livres...

Retour à Birkenau

Retour à Birkenau

Ginette Kolinka, Marion Ruggieri

Grasset

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés. En raison des circonstances actuelles, un délai supplémentaire pouvant aller jusqu'à une semaine est  à prévoir pour obtenir cet article auprès du fournisseur 13,00 €
Ginette Kolinka, Une famille française dans l'Histoire
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés. En raison des circonstances actuelles, un délai supplémentaire pouvant aller jusqu'à une semaine est  à prévoir pour obtenir cet article auprès du fournisseur 17,90 €
En savoir plus sur Ginette Kolinka

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

En souvenir...

5 étoiles

Par .

Pendant longtemps, Ginette Kolinka n'a pas souhaité communiquer sur son expérience de l'univers concentrationnaire comme beaucoup d’autres déportés. C'est un phénomène psychologique désormais connu et documenté de refoulement inconscient pour pouvoir continuer à vivre, mais aussi parce que le contexte de l'époque ne s'y prêtait pas et la parole des déportés était souvent inaudible. Cependant, depuis les années 90 le retour de la mémoire pousse les survivants à témoigner. Souvent ils le font pour rendre hommage à tous ceux qui ne sont pas revenus et qui n'ont pas eu la chance de survivre. Ce ne fut pas facile pour Ginette Kolinka de franchir ce cap car comme elle le dit, elle n’a « pas fait d’étude et n’a pas de conversation ». Cependant quand vous l’écoutez c’est tout le contraire que vous constatez. Elle parle avec force et pédagogie. Depuis lors, elle ne cesse de témoigner à destination des jeunes pour leur expliquer comment le hasard lui a donné la chance de transmettre cette terrible expérience de laquelle elle n’aurait pas dû revenir. Le livre est facile à lire même si le schéma narratif n’est pas linéaire. Elle commence par l’arrivée à Birkenau jusqu’à la libération, puis elle revient sur son arrestation avant d’évoquer la vie après son retour, puis son engagement pour la transmission de cette mémoire. Certains épisodes sont très émouvants comme les circonstances malheureuses de la sélection de son père et son frère, l’enfer des latrines, les mortes de la nuit, la robe donnée par Simone Veil, la peur des sélections sauvages. Mais au final même si l’expérience concentrationnaire reste largement indicible, elle arrive à nous faire prendre conscience que cet héritage doit être transmis pour qu’il éduque nos consciences.