EbookLouise des Ombrages
Éditeur :Presses de la Cité
Date Parution :
Collection :Terres de France
Langue : français
Langue originale : français
 <a href="http://www.facebook.com/sharer.php?u=http%3A%2F%2Fwww.motsetimages.fr%2Flivre%2F16847428-louise-des-ombrages-yves-viollier-presses-de-la-cite&t=%C3%80+d%C3%A9couvrir+%21" class="sm_share" target="_blank">Partager sur Facebook</a>
 <a href="http://twitter.com/home?status=%C3%80+d%C3%A9couvrir+sur+www.motsetimages.fr+%3A+Louise+des+Ombrages+-+Yves+VIOLLIER+-+Presses+de+la+Cit%C3%A9+http%3A%2F%2Fwww.motsetimages.fr%2Flivre%2F16847428-louise-des-ombrages-yves-viollier-presses-de-la-cite" class="sm_share" target="_blank">Partager sur Twitter</a>

Louise des Ombrages

EAN13 : 9782258192911

• Fichier EPUB avec DRM Adobe [Aide]

Impression :

Impossible

Copier/Coller :

Impossible

Partage :

6 appareils

Lecture audio :

Impossible

12.99€

Autre version disponible :

Papier - Presse de la CitéEn stock19,00 €

A partir de certains éléments de la vie d'une peintre qui a existé, Yves Viollier a tissé une histoire bouleversante autour de la filiation, de la création, du secret, le long des eaux douces de la Venise verte.
Le père et la fille se tenaient par la main, les yeux fermés. On aurait dit qu'ils dormaient.
" On les a trouvés ainsi que je le raconte dans leur maison des Ombrages. C'était après la Grande Guerre, au Gué-des-Marais. En ce temps-là, on ne pardonnait pas le suicide. Alors, le père et la fille !
Louise, jeune artiste-peintre au talent précoce, exposait déjà dans les salons en compagnie des plus grands. Elle avait un bel avenir. La loi du silence a pesé sur le village. Des bruits ont couru sans que le mystère soit élucidé.
Je suis allé tourner dans ce pays d'eau et de ciel aux couleurs changeantes qu'on appelle Venise verte. J'ai lu les journaux de l'époque et recherché des tableaux de celle qui m'a inspiré cette histoire, et que j'ai prénommée Louise. J'ai visité sa maison que j'ai baptisée Les Ombrages. Et j'ai essayé de remonter par le roman les chemins d'un destin qui les a décidés à se prendre par la main. Pour qu'ils revivent. Et que nous apprenions à les connaître. Afin, peut-être, que nous les aimions.

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.