EbookLa machine Ernetti
Éditeur :Versilio/Albin Michel
Date Parution :
Langue : français

La machine Ernetti

EAN13 : 9782361321932

• Fichier EPUB avec Marquage en filigrane [Aide]

14.99€
L'incroyable histoire vraie d'une machine à explorer le temps, cachée dans les
archives secrètes du Vatican !
Mars 1938. Le physicien italien Ettore Majorana disparaît au large de la
Sicile. Avec lui, le projet secret sur lequel il travaillait depuis des
années.
Automne 1955. On retrouve par miracle les notes du physicien disparu. Elles
inspirent au père Ernetti une idée folle : construire une machine à voir dans
le temps. Un chronoviseur.
Sur ordre de Pie XII, le prêtre plonge deux mille ans en arrière. L'objectif
est simple : prouver l'existence du Christ.
Commence alors une course folle entre le Vatican, la CIA, le KGB et le Mossad.
Car ce que le père Ernetti va découvrir, en pleine guerre froide, pourrait
changer l'ordre du monde.
Ce roman est fondé sur une histoire vraie.

**\- - - -**

" _La Machine Ernetti_ est de la trempe du _Da Vinci Code_. Le roman est bâti
comme une série télé, avec les ingrédients qui ont fait le succès de Dan Brown
: chapitres courts, rebondissements en cascade, rythme échevelé. " - Mohammed
Aïssaoui, Le Figaro

" Quelque part entre _Da Vinci Code_ et James Bond, Roland Portiche nous
divertit avec un thriller diablement rythmé, où foisonnent dangereux espions
et enlèvements crapuleux, et interroge avec malice les origines du
christianisme. Parole d'évangile : on prie déjà pour qu'il y ait une suite ! "
- Paris Match

" Ce thriller quantique dépoussière l'un des plus fascinants mystères du
Vatican et réveille la fibre dan-brownienne qui sommeille en nous " - Julie
Malaure, Le Point

" Les fils de l'intrigue noués avec suspense et brio font de ce premier roman
un thriller impossible à lâcher. " - Point de Vue

" Un thriller catholique...Maître du suspense, Roland Portiche nous entraîne,
nous envoûte, nous donne le vertige. " - RCF

" Magistralement conduite, cette _Machine Ernetti_ se lit, se monte et se
démonte avec jubilation. " - Le Figaro Magazine

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.