EbookLa vie joue avec moi
Éditeur :Seuil
Date Parution :
Collection :Cadre vert
Langue : français

La vie joue avec moi

EAN13 : 9782021447736

• Fichier EPUB avec DRM Adobe [Aide]

Impression :

Impossible

Copier/Coller :

Impossible

Partage :

6 appareils

Lecture audio :

Impossible

15.99€

EAN13 : 9782021447750

• Fichier PDF avec DRM Adobe [Aide]

Impression :

Impossible

Copier/Coller :

Impossible

Partage :

6 appareils

Lecture audio :

Impossible

15.99€

Autre version disponible :

Papier - SeuilDisponible sur commande22,00 €

Elles sont trois : Véra, sa fille Nina, sa petite-fille Guili, soudées par les
liens du sang et déchirées depuis des décennies par un terrible secret. Le
jour du quatre-vingt-dixième anniversaire de Véra, célébré avec faste au
kibboutz, Guili, brûlant de mettre au jour l’histoire de sa famille, décide de
tourner un film sur sa grand-mère. C’est ainsi que les trois femmes
s’embarquent pour un long voyage vers le passé, dans la Croatie natale et sur
les lieux de souffrance de Véra. Pendant leur périple, celle-ci livre pour la
première fois le récit de son existence. Que s’est-il réellement passé,
lorsqu’elle a été condamnée à trois ans de travaux forcés sur l’île-goulag de
Goli Otok par la police secrète de Tito ? Et pourquoi, refusant de trahir la
mémoire de son mari Milosz, exécuté comme espion stalinien, a-t-elle dû
abandonner sa fille Nina, alors âgée de six ans, laquelle, jamais remise du
traumatisme, a abandonné plus tard sa propre fille, Guili ? C’est par la voix
de cette dernière et l’écho de quelques autres que nous cheminons à rebours,
sur les traces d’un destin tragique, à la croisée de ces moments de l’Histoire
qui forcent les individus à faire des choix impossibles. Le douzième roman de
David Grossman explore de façon magistrale les rapports mère-fille, la
question du silence et de la transmission. Au fil des révélations, le livre
nous emporte dans un crescendo qui culmine avec une rare intensité
émotionnelle et s’achève avec grâce sur le pardon, dans un élan d’amour et de
compassion. Traduit de l’Hébreu par Jean-Luc Allouche

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.