Discours XXXIV, XXXV et XXXVI
EAN13
9782251006376
ISBN
978-2-251-00637-6
Éditeur
Belles Lettres
Date de publication
Collection
COLLECTION DES
Nombre de pages
280
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
280 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Discours XXXIV, XXXV et XXXVI

Belles Lettres

Collection Des

Offres

Ce volume regroupe trois discours composés par Libanios dans la seconde moitié des années 380. On peut les qualifier de « scolaires » dans la mesure où ils éclairent les conditions dans lesquelles Libanios exerce son métier de professeur de rhétorique au sein de l'école municipale d'Antioche. La question de la réputation de Libanios à Antioche et de ses relations avec ses concitoyens leur est aussi commune. Le discours XXXIV, En réponse aux diffamations du pédagogue, présente une défense du sophiste attaqué par un pédagogue sur ses méthodes de travail et sa gestion du temps scolaire. Le discours XXXV, À ceux qui ne prennent pas la parole, s'adresse à d'anciens élèves devenus membres du conseil municipal d'Antioche et qui ne prennent pas la parole lors des débats, ce qui met à mal la réputation de Libanios. Ce texte a pour objectif de ramener ces jeunes gens à leur devoir civique et à rappeler, du même coup, qu'ils ont reçu une excellente formation rhétorique. Le discours XXXVI, Sur les maléfices, est composé en réaction à un rituel de magie noire pratiqué contre Libanios et dont il retrouve l'instrument, un caméléon mort, dans sa salle de classe. Ce texte révèle les difficultés auxquelles Libanios pouvait être confronté dans ses relations aux autres, notamment ses collègues professeurs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.