Littérature -.

22,00
par (Libraire)
30 avril 2020

Sur la route

Quoi de mieux en confinement, que de parcourir les Etats-Unis en long en large et en travers, évasion garantie! Oui, MAIS, le faire à pied, en stop, sans papier, sans argent... C'est plus galère. Et quand on sait d'avance en plus que la plupart des décisions que l'on prend son souvent mauvaises, ou pas les bonnes, comme si "le vent idiot" (chanté par Bob Dylan) avait soufflé ce qu'on devait faire au creux de son oreille... Il y avait sur la route, la version galère, mais poétique, culte, de Kerouac, et il y a Idiot Wind, la version réelle, non fantasmée de Peter Kaldheim, Malgré tout, il y aura de belles rencontres, de l'humanité, de la solidarité, des coins sympas (d'autres moins) et de belle surprises!

Pessoa, Fernando

Christian Bourgois

par (Libraire)
23 avril 2020

une pépite!

Peut-on être banquier ET anarchiste? Ou même être banquier au service de l'anarchie? Vous y croyez, vous? Moi, je suis sceptique, de même que l'interlocuteur de ce fameux banquier. Et pourtant, il va nous prouver par A + B que oui, oui, il est bien anarchiste ET en théorie ET en pratique! cette courte pépite (100p) de Pessoa est un véritable bonheur de rhétorique, d'humour et d'une forme de cynisme. Ecrit en 1922, et pourtant qui résonne encore! A découvrir!

par (Libraire)
14 avril 2020

L'Abuela

Un premier roman, mais son autrice n'est pas une inconnue. sur le bandeau, le regard franc, fière! Je me suis laissée emporter par cette histoire de grand-mère, d'abuela, la Rita au mille secrets bien planqués dans cette commodes. De son arrivée en France, à l'âge de 10ans avec ses sœurs pour fuir le franquisme, l'accueil froid, hostile, des français, face à ces immigrés. L'apprentissage de la langue, d'une culture, et cette histoire, cette nature qu'on voudrait cacher, mais qui sans cesse, comme un animal en cage, ne demande qu'à resurgir. Une vie faite de passion, de désillusion, de combat, de chagrins, de peines immenses, de pertes, mais aussi d'amour, d'amitié, un caractère entier, instinctif qui n'accepte pas l'eau tiède ni la demi-mesure. En toile de fond, l'Histoire avec un grand H, ses paradoxes, ses tragédies, et au premier plan, la vie, tout simplement la vie, avec toutes ses aspérités, ses surprises, ses rencontres, celle qui nous fait grandir, cheminer, éprouver, avancer. De ce roman se dégage une énergie folle, et l'impression de faire partie de cette "famille" composée, recomposée, de cassés solidaires.

par (Libraire)
24 mars 2020

ni Dieu ni maître!

Ni Dieu, ni maître! Pour ces dix femmes jurassiennes qui, au sortir de la guerre de 1870, ne veulent plus se soumettre à l'autorité d'un père ou d'un mari, c'est plus qu'une devise, un idéal. Elles décident de partir avec leurs enfants direction l'autre bout du monde: Patagonie, Argentine, des îles accueillantes ou hostiles... Pour y fonder une colonie de femmes anarchistes. Comme dans toute "bataille", il y aura des pertes. Mais ce combat, ce voyage, elle le mèneront solidaires, avec un engagement chevillé au corps. Un roman passionnant, révolutionnaire!

Un regard intime et familier sur le monde rural

Rivages

18,00
par (Libraire)
22 mars 2020

Femmes de terrain

Et si les grandes oubliées des luttes féministes étaient les femmes de la Terre? Les invisibles, celles qui aux yeux de la société "aident" leur mari, frère, père aux champs, dans les élevages, en plus d'assumer les tâches du foyer, les enfants, n'ont souvent aucune reconnaissance sociale, pas de statut, pas de revenu. Il est grand temps que ça change, d'autant que de nombreuses femmes sont aujourd'hui propriétaires de leurs propres exploitations, leurs élevages. Un livre-témoignage pour faire évoluer les consciences, faire bouger les choses. Pour un féminisme de sœurs et de terre.