Les nuits de Reykjavik
EAN13 : 9782757857960
ISBN :978-2-7578-5796-0
Éditeur :Points
Date Parution :
Collection :Points. Policiers (4224)
Nombre de pages :360
Dimensions : 17 x 10 x 2 cm
Poids : 202 g

Les nuits de Reykjavik

De

Le corps du sans-abri flottait près du pipeline où il avait trouvé refuge. Triste fin pour un alcoolique ? Affaire bouclée ou presque… Un jeune policier, intuitif et obstiné, juge la thèse de l'accident douteuse. Dans la nuit boréale, entre foyers de clochards et planques de dealers, il sillonne Reykjavik, déterminé à résoudre ce mystère. Ce policier n'est autre qu'Erlendur. Arnaldur Indridason est le plus grand auteur de polars islandais contemporains. Tous ses romans sont disponibles en Points. « Arnaldur Indridason revient sur les débuts de son héros. Il en dresse un portrait intime, infiniment sensible, empreint d'une poésie douloureuse qui touche au cœur et à l'âme. » Télérama Traduit de l'islandais par Éric Boury

Arnaldur Indridason (Auteur) a également contribué aux livres...

Ce que savait la nuit

Ce que savait la nuit

Arnaldur Indridason

Points

En stock, expédié aujourd'hui 7,80 €
 Les Fantômes de Reykjavik

Les Fantômes de Reykjavik

Arnaldur Indridason

Anne-Marie Métailié

En stock, expédié aujourd'hui 21,00 €
Les Roses de la nuit

Les Roses de la nuit

Arnaldur Indridason

Anne-Marie Métailié

En stock, expédié aujourd'hui 21,00 €
Les Fils de la poussière

Les Fils de la poussière

Arnaldur Indridason

Points

Indisponible sur notre site
Ce que savait la nuit

Ce que savait la nuit

Arnaldur Indridason

Anne-Marie Métailié

En stock, expédié aujourd'hui 21,00 €
En savoir plus sur Arnaldur Indridason

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Indridason remonte le temps

5 étoiles

Par .

Le bandeau promotionnel annonce " Les débuts d'Erlendur "... La mode du " prequel " a fait ses preuves au cinéma, moins dans la littérature policière. Ce seizième roman d'Arnaldur Indridason, on s'y plonge donc avec curiosité, mais aussi méfiance. L'ex-journaliste de Reykjavik ne laisse jamais indifférent, son univers fascine autant qu'il désespère. Mais début 2013, il nous avait déjà livré un bel exercice nostalgique, " Etranges rivages ", autour du drame qui hante depuis l'enfance son commissaire Erlendur. Pourquoi alors regarder à nouveau en arrière ? Un signe que sa saga patine?

En fait, l'idée est ici de montrer, après la naissance du traumatisme de son héros, celle de sa vocation.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u